BetaThis search tool is in development. Find out more.
Digital Images

Engraving: caricature of medical


Available online

view Engraving: caricature of medical
View

License

Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)

You can use this work for any purpose, including commercial uses, without restriction under copyright law. You should also provide attribution to the original work, source and licence.

Creative Commons Attribution (CC BY 4.0) terms and conditions https://creativecommons.org/licenses/by/4.0

Credit: Engraving: caricature of medical. Credit: Wellcome Collection. Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)


About this work

Description

BOULONNOIS, {Edme de?} Engraving: caricature of medical treatments, with legend .Le medecin guerissant fantaisie, purgant aussi par drogue/; by J. Lagnier after Boulonnois, n.d. {c. 1690?} drogue'; by Boulonnois, n.d. {c. 1690}

Lettering

Le medicin guerissant fantaisie. Purgant aussi par drogue la folie. ... Boulonnois fecit. Lettering continues: Esculape grand medesin/ qui scauoit guerire tout le monde/ par une eau premier ou seconde/ rendoit le corps et lesprit sain/ Celuy cy par dautres merveilles/ qui ne nous promettent pas moins/ par ses veilles et par ses soins/ remplit et vuide ses bouteilles/ Il me semble tres excellent/ contre lamour des belles damee/ a lors quil amortif nos flamee/ de ce remede for et lent/ Je pense quil est bon artiste/ son visage tel le depeint/ mais jay peur quil ne soit atteint/ de la folie du chimiste/ Demoy lachasse est mon plaisir/ je prefere ses excercisee/ a toutes les autres delices/ qui chatouille nostre desir/ Les chateaux les belles maison/ sont l'object de ma fantaisie/ jen'ay point dautre frenaisie/ que den voir en toutes saisons/ Le dueil est des exercices/ le plus honneste et le plus doux/ il fault qu' vous confessiez tous/ que cest le plus beau des caprice/ A fin desgayer mes Esprit/ je prefere dame pipette/ a la plus gentille coquette/ qui se voye au cours de paris/ Les habits et la bonne mine/ les galands riolee piolee/ les cheveux blons et anneleé/ me charment plus que la cuisine/ Quelquefois les attraicts du vin/ lenportent au desus des belles/ et je le croy mesme contre elles/ un antidote tous duiun/ Daautres fois les gentilles dame/ ont pour moy les traicts si puissant/ quelles ravissent tous mes sens/ Et sont pour moy toutes de flames// Les armes sont mes passetemps/ beau pistollet belles éspee/ lames dolinde bien trempes/ rendent tous mes esprits contents/ Je prefere le jeu de paulme/ les jeus de cartes et de des/ dont plusieurs sont incomode/ a la conqueste dun royaume/ Les tulippes plaisent si fort/ la veue en est si delectable/ que le seul desir est capable/ désueiller un homme qui dor/ J' ayme avoir dans mon escurie/ de toutes sortes de chevaux/ rien ne peut mieux guerire les maux/ dune importune reverie/ La musique et ses instruments/ ont des attraicts incomparables/ de moy je les trouve admirable/ et sur tous les autres charment/ Les masquee les balets la dance/ sont mes plus grands contentement/ et tous mes divertissements/ cest de songer a la cadance/ Les passement son mon de duid/ de pouit despagne et pouict de genne/ mes sil me mettent a la gesne/ j'en dis tout ce quen dit mauduuit/ Quand je porte atriples estages/ mes canons bien goderonnez/ je dis quils mesont ordonnez/ par les ceruettes des plus sages/ Mais quant jay but la pinte deau/ et quil ma mis en sa fournaise/ afire aut un peut de braise/ les fumes de mon cerveau/ cest ainsy que cest empirique/ par remedes dous et flattants/ guerist les folies du temps/ et faict aut medecins la nique/ Vous les voyez en ce tableau/ lune de lautre separes/ et doucement evapores/ par la bouche de ce fourneau/ La lune plenee au milieu delle/ donne a chascune mouvement/ a fin quen leur eloignement/ chascun en prenne des modelles.

Type/Technique



Where to find it


Identifiers


We’re improving the information on this page. Find out more.